Adhérant au SNPI, Premier Syndicat Français de l'Immobilier depuis 1960.

URBANISME Depuis un an et demi, cette artère menant à la gare Matabiau connaît d’importants travaux de rénovation et d’embellissement…

  • La rue Bayard rénovée sera inaugurée le 30 septembre.
  • La réhabilitation de cette artère menant à la gare Matabiau a coûté 8 millions d’euros.

Depuis janvier 2016, les riverains et commerçants de la rue Bayard slaloment entre les bulldozers et les aménagements provisoires. A partir du 17 juillet, le gros de la rénovation de cette artère commerçante menant à la gare Matabiau sera achevée et la circulation y sera rétablie.

Diversification des commerces

« Nous avons travaillé par petites zones en conservant un sens de circulation afin de conserver un accès aux nombreux garages et copropriétés de la rue, explique Jean-Jacques Bolzan, l’adjoint au maire chargé du commerce. La rue a changé de visage avec des trottoirs plus larges et près de 80 arbres qui seront plantés à l’automne ». Seule la place Robert-Schuman reste encore en travaux jusqu’à fin août.

Pour valoriser cette artère flambant neuve, la mairie va appliquer la même politique que dans le quartier Arnaud-Bernard, c’est-à-dire diversifier les commerces selon leur activité, en préemptant les locaux. Une boucherie, tenue par trois frangins ariégeois, a déjà prévu d’ouvrir en octobre. « Et comme dans la rue des Lois, nous incitons les commerçants à harmoniser leurs enseignes, précise Jean-Jacques Bolzan. Nous les sensibilisons aussi sur la propreté avec un avertissement et des sanctions de fermeture de terrasses si les commerces de bouche ne respectent pas les règles. »

 

La place Robert-Schuman est en travaux jusqu’à fin août. – J. Rimbert

Satisfaction des commerçants

Pour Daniel Billard, le président de l’association des commerçants Bayard Avenir, « il faut maintenant savoir ce qu’on va faire de cet investissement de la mairie dans ce quartier, à savoir tenir cette rue rénovée de la prostitution et de la délinquance en faisant réellement le ménage. Avec les travaux place Schuman, le problème de la prostitution s’est temporairement déplacé du coté de la gare mais si aucun moyen n’est mis en place, cela reviendra dans la rue. »

 

Source : http://www.20minutes.fr/toulouse/2101079-20170707-toulouse-rue-bayard-plein-lifting