Adhérant au SNPI, Premier Syndicat Français de l'Immobilier depuis 1960.

Vous êtes VENDEUR ?
Le cabinet ACCEC vous propose de vous accompagner dans cette démarche en 7 étapes


Entrepreneur,

Pour vous la transmission de votre entreprise est un enjeu d’importance puisque sa réussite aura une influence décisive sur la période qui suit le passage de relais, tant sur votre plan personnel que sur celui de votre entreprise. Votre entreprise est le fruit de nombreuses années de travail, il convient d’apporter le plus grand soin à sa cession.

Vendre son entreprise c’est souvent l’aboutissement du projet d’une vie. Trouver l’acquéreur qui saura pérenniser et développer votre travail peut prendre un certain temps. Les acquéreurs bien préparé, avec un projet bien mûri (tant sur le plan financier qu’opérationnel) pouvant aboutir à la concrétisation de la vente après le compromis de vente, ne sont pas toujours faciles à rencontrer.

Le cabinet ACCEC vous propose de vous accompagner dans cette démarche en 7 étapes :

 

1ère Étape : Prise de contact avec le cabinet pour une étude personnalisée

Après un premier contact par mail ou par téléphone nous vous proposerons un rendez vous, soit sur le lieu de l’entreprise, soit au cabinet ACCEC.

Il est d’usage que les discussions avec le cabinet sur votre projet de cession se déroulent en comité restreint. Dans tous les cas, la discrétion est de rigueur ! La vente d’une entreprise est une opération délicate que les tiers pourraient interpréter comme des signes de déséquilibre d’exploitation, réels ou latents.

En fonction des enjeux qui se profilent derrière la décision de céder, se trouve posée la question des motivations de celle-ci, en effet : différentes raisons peuvent motiver la vente de l’entreprise : départ à la retraite, croissance externe, réalisation de plus values, changement d’existence souhaitée, santé chancelante, problèmes familiaux, difficultés financières de l’entreprise etc…

A partir de la définition de vos enjeux, nous pourrons déterminer ensemble quel type d’acquéreur nous devons rechercher, dans quels délais la vente doit se réaliser, et vous aider à avancer dans les meilleures conditions.

Le service apporté par le cabinet ACCEC pour le vendeur d’une affaire est totalement gratuit. Les frais de transmission sont supportés par l’acquéreur, (conseils, valorisation de l’affaire, diffusion des annonces sur les plateformes nationales, accompagnement durant toute la procédure juridique).

2ème Étape : Diagnostic et analyse de votre affaire

Diagnostiquer les points forts et les points faibles de l’entreprise est un exercice indispensable qui permet :

  • De réaliser l’évaluation de l’entreprise,
  • D’établir la stratégie de cession,
  • De développer l’argumentaire pour la présenter aux candidats repreneurs, qui auront besoin de ces informations pour nourrir leurs réflexions et prendre leur décision.

Après avoir réuni les premiers documents nécessaires (3 derniers bilans, bail commercial, contrat fournisseurs), nous établirons ensemble :

  • Le potentiel du marché sur lequel évolue votre entreprise et sa compétitivité sur celui-ci. L’étude de l’activité de l’entreprise est cruciale pour déterminer dans quelle mesure elle peut intéresser un repreneur.
  • Les moyens et outils professionnels dont l’entreprise dispose pour exercer son activité, ainsi que leur état. Cette étude permet de préciser les biens à inclure ou exclure de la vente, s’il s’avère plus intéressant de les traiter à part.
  • Le diagnostic humain a une grande importance car il met en évidence les compétences productives de l’équipe en place ou ses carences. Par ailleurs, il évalue l’impact du départ du dirigeant sur l’organisation de l’entreprise et ses conséquences sur son activité.
  • Le diagnostic financier qui permet de dégager les grandes tendances de l’entreprise et d’apprécier sa rentabilité. Cette analyse servira de support  à la réflexion du repreneur sur l’aspect réaliste ou non de sa reprise.
  • Le diagnostic qualité, sécurité, environnement (QSE) évalue les conséquences d’éventuelles négligences en matière de respect de l’environnement et des normes réglementaires en usage. Il peut s’agir de détails, mais il faut surtout s’assurer que rien ne viendra entraver la vente. A l’inverse découvrir que la mise aux normes est conforme à la législation peut être un élément favorable dans la décision du repreneur.

La reprise d’une entreprise entraîne automatiquement le transfert des éléments nécessaires à l’exercice de l’activité, y compris ses contrats. De plus, le non-respect de certaines obligations contractuelles peut avoir des conséquences graves pour l’entreprise, comme la rupture de certains contrats du fait de la vente; il convient de prévenir cette éventualité.

3ème Étape : Valorisation de l’entreprise

Avec les éléments précédemment étudiés, nous sommes à même de lister ensemble les points forts et les points faibles de votre entreprise. Vous pourrez porter votre réflexion sur ces éléments positifs et négatifs, et éventuellement y apporter des actions correctives si la marge de manœuvre le permet.

L’équipe de spécialiste du cabinet ACCEC vous présentera une évaluation de l’entreprise avec les différentes méthodes de valorisation existantes (vision patrimoniale, vision de rentabilité future, vision comparative). Les paramètres de ces méthodes d’évaluation sont à manipuler avec précaution et demandent une bonne expérience de ce genre d’exercice.

L’évaluation de l’entreprise consiste à apprécier ce qui en fait sa valeur et non à en fixer le prix. Il ne faut pas oublier que l’entreprise doit beaucoup à son dirigeant et que sa valeur est liée également à la personnalité de ce dernier et de son équipe de travail. L’évaluation inclut donc une part de subjectivité par nature difficile à chiffrer qui prend en compte également l’emplacement de l’activité.

 

 4ème Étape : Trouver un acquéreur

Avec le travail fait au cours des 3 étapes précédentes, le profil de votre futur acquéreur commence à se dessiner. Nous entrevoyons ceux qui ont le plus de chance de s’intéresser à votre affaire.

Le cabinet ACCEC va procéder pour vous, avec ces éléments, à une recherche méthodique d’acquéreurs.

  • Dans un premier temps nous consulterons nos bases de données de repreneurs déjà en contact avec nous.
  • Nous diffuserons également l’annonce de votre affaire en toute confidentialité sur nos plateformes Nationales et régionales spécialisées dans la reprise d’entreprises.
  • Dans certain cas nous pourrons également faire des approches directes sur des acteurs de votre marché désireux de vouloir se développer par croissance externe, (En respectant, bien entendu les règles de confidentialité).

Ces différentes opérations de recherches nous permettront de vous mettre en contact avec le maximum de candidats sérieux dans un laps de temps le plus court possible.

 

5ème Étape : Signature d’un compromis de vente

Lorsqu’un repreneur manifeste son intention de reprendre votre activité, nous suivrons  un processus juridique très précis. La fin de la négociation consiste à rapprocher les deux parties devenues solidaires autour d’un protocole d’accord appelé compromis de vente.

Ce protocole d’accord est l’acte juridique le plus important de la procédure de reprise puisqu’il matérialise les accords qui viennent d’aboutir entre vous et votre repreneur, en reprenant, un à un, chaque point de la négociation.

Qu’il s’agisse de la cession d’un fonds de commerce ou d’une cession de titres, la présence d’un notaire dans sa mission d’autorité publique n’est pas obligatoire. La vente peut être constatée par acte dit « sous seing privé ».

Il est par contre évident que les implications juridiques de l’opération rendent indispensable la présence de conseillers juridiques professionnels auprès du repreneur et du vendeur, tout au long du processus. Nous vous présenterons nos partenaires spécialisés dans ce domaine. Vous pourrez, avec nos conseillers (administratif, juridique, social, fiscal, financier), confronter votre stratégie de vente avec les conséquences qu’elle implique pour votre vie après la vente et en valider la pertinence.

 

6ème Étape : Signature de l’acte de vente définitif

Après la signature du compromis de vente vous vous engagerez définitivement par la signature de l’acte de cession.

La signature de l’acte de cession concrétise toutes les étapes précédentes. C’est généralement le repreneur qui fixe la date de signature puisqu’il ne sera prêt à signer qu’une fois l’audit réalisé, les financements accordés par écrit et la structure juridique créée.

Ces démarches seront effectuées avec notre assistance et avec les partenaires que le repreneur aura choisi pour cette étape.

 

7ème Étape : Accompagnement

Avant de tourner la page définitivement, un accompagnement suit généralement la vente de l’entreprise. Durant cette période dont la durée aura été convenue par les parties, le cédant s’engage à aider le repreneur à prendre en main l’entreprise, à lui transmettre son savoir-faire, lui présenter les clients, les fournisseurs, les prestataires…

Les modalités de cet accompagnement auront été prévues dans la négociation. Il peut être cadré ou souple (le cédant se tient à disposition du repreneur durant x semaines pour une prestation rémunérée ou pas).

Lorsque le repreneur n’est pas sur place (reprise pour croissance externe le plus souvent) en fonction de la taille de l’entreprise, le cédant peut se voir confier un contrat de salarié à durée déterminée.

Optez pour une formule d’accompagnement la plus souple possible : vous y trouverez votre compte aussi bien que le repreneur.

Cette dernière étape franchie, vous avez réalisé une vente bien pensée de votre activité sans négliger les conséquences que cela implique pour vous, le cabinet ACCEC vous souhaite tous ses vœux de pleine réussite dans votre nouvelle vie.

Une question ? Nous sommes à votre disposition.

Merci de compléter le formulaire ci-dessous, réponse rapide assurée.

Faire une RECHERCHE ?